L’Ordre du Nouveau Monde et le Grand Oeuvre des Âges.

Dangerous-Cover-dangerous-era-28604442-945-945
« Commencez-vous à voir quelle sorte de monde nous créons ? Un monde de crainte, de trahison, de tourment. Un monde d’écraseurs et d’écrasés, un monde qui au fur et à mesure qu’il s’affinera deviendra plus impitoyable. Le progrès dans notre monde sera le progrès vers plus de souffrance. Notre civilisation est fondée sur la haine. Il n’y aura pas d’autres émotions que la crainte, la rage, le triomphe et l’humiliation. Nous détruirons tout le reste. »

Download the book here :

http://www.google.fr/search?q=l%27Ordre+du+nouveau+Monde+NIKO&ie=utf-8&oe=utf-8&aq=t&rls=org.mozilla:fr:official&client=firefox-a

Global Recall : Solar Warden des Chefs illuminati.

4_1_2_img_002_big

Pour inaugurer le futur siège de la Banque Centrale à Frankfurt, sur Main Embankment, les sponsors privés de l’Institution européenne nous ont fait une belle surprise : une projection architecturale. Donnée en l’honneur du nouveau site prévu pour 2014, elle fut publiquement offerte lors des cérémonies de la Luminale de Frankfurt en 2008. Simple inauguration ou réelle célébration ? Un ancien bâtiment construit en 1926 par l’architecte Martin Elsaesser, a servi de support artistique pour des représentations symboliques, pour le moins ambigües. Grossmarkthalle est un bâtiment sur 9 étages, autrefois utilisé pour stocker de la viande froide et des produits de masse. Composé de trois parties, une structure principale sur neuf étages, d’une longueur de 220 mètres d’une hauteur de 23.5 mètres, il dispose étonnamment de deux ailes adjacentes.

Aux origines des politiques draconiennes …

Une dizaine de thèmes sont dévoilés, tous liés par le même esprit. Du symbolisme certes, mais occulte. Les séquences de messages font parties d’un Plan inavouable. Devant ce faisceau de preuves concordantes, les spectateurs baignent dans une atmosphère mystérieuse : la réalité a dépassé la fiction. Devant nos yeux une évidence, l’origine lointaine des politiques draconiennes de la BCE. En faisant preuve de transparence, ils ont divulgué l’esprit des réformes qui les animent. Les plans d’austérité économique ont été appliqués aux populations sous la tyrannie des marchés financiers, la Rigueur est devenue un mot en phase avec l’ère du temps. Adieu les politiques de relances, car les conduits ont été coupés. Ironie du sort, les dernières marges de manœuvres ont été utilisées lors des dernières crises du système, des fonds publics injectés aveuglément pour empêcher qu’une contagion ne se propagent à toute l’économie réelle. Mais le système n’a qu’une mémoire artificielle. Et ceux qui le programment sont des superbanquiers offshore et incontrôlables, opérant depuis la City, Zurich, Luxembourg ou Singapour. Quels visages se cachent derrière le système ? Ces invisibles ne vont-ils pas provoqué volontairement un Armageddon sur tout notre système globalisé ?

Matrice et perspectives pour le futur

La crise systémique que nous traversons a demandé aux populations des efforts considérables et les dernières turbulences financières ont encore aggravé la situation dans de nombreux états, maintenant à genoux et criblés de dette. L’Italie, proie économique fragilisée et paquebot européen de la dette, pourrait sombrer comme le Costa, si une concorde de spéculateurs le décidait. Selon le directeur de la Bundesbank, la main invisible des marchés devait corriger l’irresponsabilité des gouvernements et récompensé les Etats les plus méritants. Mais qui sont ces vrais sponsors de la BCE ?  Existe-t-il  une finalité secrète et une programmation parallèle, une matrice scientifique élaborée par une Fraternité d’initiés ? Une interconnexion entre toutes les banques centrales, une supraarchitecture dont le sommet de la pyramide se situerait à Bâle, à la BIS, appelé la MotherBank, la banque des Banque Centrales. Selon Naomi Klein, les chocs sont planifiés pour faire avancer des plans. Les crises sur les marchés de matières premières, agricoles ou énergétiques semblent synthétiques, comme pour transformer les structures de l’économie réelle, pour démanteler les tissus sociaux et permettre à la sphère financière de s’épanouir dans des opérations de type haute fréquence. La survie de la planète est donc pour certains négociable. L’ordre viendrait du néant : Ordo Abd Chaos. Jusqu’à preuve du contraire, ce n’est plus une spéculation.

La théorie du Big Bang financier

N’ayons pas peur de découvrir les coulisses, et sortons de la caverne de Platon. Pour qu’un jour une nouvelle Genèse puisse naître, il faudra faire des sacrifices, principalement sur nos illusions. Les fruits de l’hyper finance sont immangeables, des vers sont entrés à l’intérieur et ont tout contaminés. Les acteurs économiques qui ont croqué la pomme, de Manhattan à Hongkong, ne sont pas conscients de l’intoxication qui va s’en suivre. Dans les jours d’après, des symptômes avec des effets secondaires vont apparaître, sans qu’aucun vaccin ne puisse stopper la contamination programmée. La situation est urgente, anticipons le chaos maintenant. La nouvelle réalité se matérialisera par une volonté globale d’accomplissement, une volonté ferme de modifier la trajectoire catastrophique des programmateurs invisibles.

Anciens maîtres du Monde : Rendez-vous.

Sur Skydrive.

NIKO

Download the book here :

GlobalRecall-3

Iron, like a Lion, in Zion.